habitacle

habitacle

habitacle [ abitakl ] n. m.
• v. 1120 abitacle; lat. imp. habitaculum « petite maison »
1Relig. ou poét. demeure. L'habitacle du Très-Haut. « Cet habitacle de mélancolie » (Baudelaire).
2Mar. Armoire qui contient le compas de route et les lampes. Fanal enfermé dans son habitacle.
3Partie de l'avion où s'installe le pilote ou l'équipage. cabine, cockpit, 3. poste (de pilotage).Partie d'un véhicule spatial, équipée pour permettre le séjour de cosmonautes. Intérieur d'une voiture.

habitacle nom masculin (latin habitaculum, demeure) Partie d'un avion ou d'un engin spatial où se trouve l'équipage. Partie principale de la carrosserie d'un véhicule à moteur constituant l'espace réservé aux occupants. Boîte cylindrique vitrée dans laquelle est logé le compas de route d'un navire.

habitacle
n. m. Partie d'un avion ou d'un vaisseau spatial, réservée au pilote et à l'équipage.

⇒HABITACLE, subst. masc.
A. — Littér. Synon. de habitation. Un même mouvement de charité les emportoit aux célestes habitacles pour implorer la miséricorde de Marie (CHATEAUBR., Natchez, 1826, p. 168). Communauté d'habitacle avec la divinité (Philos., Relig., 1957, p. 52-11).
B. — Spécialement
1. MAR. Boîte vitrée qui contient la boussole et les divers instruments de bord dans le poste de pilotage. Le maître d'équipage est à la barre : sa figure mâle et impassible, son regard ferme et vigilant, fixé tantôt sur l'habitacle pour y chercher l'aiguille, tantôt sur la proue (LAMART., Voy. Orient, t. 1, 1835, p. 52). Il ôta la boussole de l'habitacle (HUGO, Travaill. mer, 1866, p. 208).
P. méton. Poste de pilotage qui abrite l'équipage dans un navire ou pièce réservée aux passagers. Un habitacle à toit aigu chargeait la poupe, contre-balancée à l'autre extrémité par une sorte d'autel enjolivé de peintures (GAUTIER, Rom. momie, 1858, p. 208). Par les hublots on voyait les gens des baraques à table dans leur habitacle, à l'arrière de leur bateau (CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 253).
2. AVIAT. Cabine de pilotage réservée à l'équipage. Le vélivole, demi-allongé et sanglé dans l'habitacle, pilote son appareil au moyen du manche à balai et du palonnier (Jeux et sports, 1967, p. 1618).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1re moitié XIIe s. (h)abitacle « demeure » (Psautier Cambridge, éd. Fr. Michel, XXV, 8); 2. 1643 mar. habitacle (FOURNIER, Hydrographie, p. 30). Empr. au lat. eccl. habitaculum « demeure », dér. de habitare, v. habiter. Fréq. abs. littér. : 51. Bbg. GOUGENHEIM (G.). À propos d'habitacle chez Robert de Clari. Mél. Roques (M.) t. 2 1953, pp. 117-125. - LA LANDELLE (G. de). Le Lang. des marins. Paris, 1859, p. 51. - VIDOS 1939, pp. 55-57; p. 453.

habitacle [abitakl] n. m.
ÉTYM. V. 1170; abitacle, v. 1120; du lat. impérial habitaculum « petite maison », du lat. class. habitare. → Habiter.
1 (V. 1120). Vx. Relig. ou poét. Demeure. || L'habitacle du Très-Haut (→ aussi Fréquenter, cit. 2).
1 C'était néanmoins dans cet habitacle de mélancolie que je me proposais de séjourner pendant quelques semaines.
Baudelaire, Trad. E. Poe, Nouvelles histoires extraordinaires, « La chute de la maison Usher ».
2 Voilà, nous apprend-on, comme se constitue l'habitacle et le mouvant refuge de cet étrange animal, qu'un muscle vêt, qu'il revêt d'une coque.
Valéry, Variété V, « L'homme et la coquille », p. 31.
2 (1643). Mar. Armoire, « cuvette ou (…) caisse cylindrique en bois ou en cuivre, recouverte à la partie supérieure d'une glace et qui contient le compas de route et les lampes » (Gruss, Dict. de marine). → Compas, cit. 4. || Fanal enfermé dans son habitacle.
3 Mon frère était à l'arrière se tenant à une petite barrique vide, solidement attachée sous l'échauguette derrière l'habitacle (…)
Baudelaire, Trad. E. Poe, Histoires extraordinaires, « Une descente dans le Maelstrom ».
3 (XXe). Partie de l'avion où s'installe le pilote ou l'équipage. Cabine, poste (de pilotage).
Par ext. Intérieur (d'une voiture automobile). || Un habitacle confortable. || « L'habitacle de l'Audi 100 a été entièrement pensé pour les longs trajets confortables » (le Nouvel Obs., 14 nov. 1977, publicité).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Нужно решить контрольную?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • habitacle — Habitacle. s. m. Habitation, demeure. Il ne se dit guere qu en raillerie, ou dans un sens odieux. Voicy un meschant habitacle. l habitacle des demons …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Habitacle — Hab it*a*cle (h[a^]b [i^]t*[.a]*k l), n. [F. habitacle dwelling place, binnacle, L. habitaculum dwelling place. See {Binnacle}, {Habit}, v.] A dwelling place. Chaucer. Southey. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • habitacle — (a bi ta kl ) s. m. 1°   Habitation, demeure ; il ne se dit guère que dans le style soutenu et dans celui de l Écriture. L habitacle du Très Haut. •   Se retire aux tombeaux, habitacle d horreur, R. GARNIER Marc Antoine, IV, 1. •   Un bourg était …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • HABITACLE — s. m. Habitation, demeure. Il ne se dit guère qu en quelques phrases de l Écriture, et dans le style soutenu. L habitacle du Très Haut. Les habitacles éternels. HABITACLE, en termes de Marine, Espèce d armoire faite entièrement de bois, sans… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • HABITACLE — n. m. T. de la langue biblique Habitation, demeure. L’habitacle du Très Haut. Les habitacles éternels. En termes de Marine, il se dit d’une Espèce d’armoire faite entièrement de bois, sans aucun fer, et placée devant le poste du timonier vers… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Habitacle — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Dans le domaine du transport terrestre, l habitacle est la partie destiné aux occupants (conducteur et passagers du véhicule). Dans le transport aérien l… …   Wikipédia en Français

  • Habitacle (aviation) — Pour les articles homonymes, voir Cockpit (homonymie). Cockpit de l Airbus A319 L habitacle (mais aussi cabine de …   Wikipédia en Français

  • habitacle — ha|bi|ta|cle Mot Pla Nom masculí …   Diccionari Català-Català

  • habitacle — noun ( s) Etymology: Middle English, from Old French, from Latin habitaculum more at binnacle 1. obsolete : a dwelling pl …   Useful english dictionary

  • Cabine de pilotage — Habitacle (aviation) Pour les articles homonymes, voir Cockpit (homonymie). Cockpit de l Airbus A319 L habitacle (mais aussi cabine de …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”